Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par NOVIAL INSTITUTE SAS

 

Vous lisez souvent ce terme dans bien des articles sur différents sujets. Il a intégré la boite à outils SPM ® et pris désormais une bonne place à la fin de chaque processus.

Alors que j’employais volontiers auparavant le boulet au pied grandissant, comme nous l’avons vu ensuite dans une publicité, ce « coup de tamis » m’est apparu encore plus fort à la fin d’une explication de la courbe du deuil où il s’agit d’aller de l’avant après avoir franchi chaque phase. Mais son application est possible et recommandée dans également bien d’autres cas.

Par François CHARLES

Coach, conseil, formateur et auteur en stratégie et management

Revenons à la courbe du deuil qui, sans ce coup de tamis, apparait parfois incomplète. Après le coup de théâtre plus ou moins annoncé ou ignoré, vient ensuite le déni puis la colère, puis la phase de dépression, d’acceptation et de marchandage pour ensuite mettre le pied au fond de la piscine et remonter sur la ligne de flottaison. Cette image de la piscine me ramène encore au boulet dont on peut couper la chaine et laisser au fond afin de pouvoir remonter.

Mais cette image du coup de tamis est bien meilleure car s’il est toujours possible de retourner voir son boulet (…), il est possible aussi de se noyer en cas d’échec. Il est par contre moins dangereux de passer son tamis au dessus de la rivière, mais il sera plus difficile de retrouver les éléments passés à travers et désormais perdu sauf grande chance ou … malchance.

Son principe est simple mais suppose un engagement et une prise de décision importante. Cette image est également responsabilisante avec une vraie prise de conscience des éléments contrôlables et incontrôlables

Après avoir franchi chaque stade de la courbe du deuil, il s’agit de prendre un tamis mais surtout de bien choisir la grosseur de la grille avant d’y verser les éléments recueillis pendant les phases de deuil. Car il s’agira ensuite de savoir capitaliser l’expérience pour en faire un élément positif et ne conserver que ce qui pourra être bénéfique à une bonne marche en avant en faisant disparaitre le mal, comme dans le film « la ligne verte » et en séparant « le bon grain de l’ivraie ». Certains en profiterons pour oublier un être proche, quand d’autres le feront pour un retour d’expérience de projet, après une situation de crise, un match manqué …

C’est un bon exercice d’objectif GROW (objectif, réalités, options, action) et SMART (spécifique, mesurable, accessible réaliste, réalisable et déterminé dans le temps) que vous connaissez désormais.

Chacun découvrira également les traits principaux de ses préférences de fonctionnement (MBTI…) et la notion d’équilibre pour être certain de passer la ligne imaginaire qui sépare du tamis.

Certains ne voudront conserver que la pépite quand d’autres auront peur de tout voir disparaitre. Le choix de la grille doit être fait après réflexion car il ne sera pas possible d’en changer ensuite ni d’aller récupérer les éléments passés au travers, disparus dans le torrent.

C’est aussi une bonne mise en situation de visualisation car nous ne nous déplaçons pas toujours vers les torrents et rivières.

Il est possible aussi de faire des coups de tamis quand vous percevez un point de vue différent. J’emploie également cette expression pour les affaires européennes où il est intéressant de comprendre des modèles de fonctionnement dans d’autres pays en essayant d’identifier ce qui peut être vraiment applicable en France et inversement. Nous l’employons aussi lors des visites d’usines ou d’exploitations agricoles où les personnes étrangères au secteur peuvent identifier les éléments transverses pouvant être applicables à leurs réalités.

Il est conseillé enfin de réaliser des coups de tamis sur des process positifs pour bien conserver les éléments qui ont fonctionné car autant l’on n’aime pas faire l’analyse des échecs, autant il est encore plus important de réaliser l’analyse des succès pour s’assurer de l’effet cliquet qui sera exposé dans un prochain article.

Des séminaires « coup de tamis » vont être lancés prochainement en Bourgogne et en Franche Comté en semaine pour les processus « entreprise » et en week-end pour les problématiques personnelles vie courante ou professionnelle.

Certains en profiteront aussi pour faire le coup de tamis entre Paris et les régions ou entre les dégustations, avec modération, de vins de Bourgogne et du Jura !

choisissez bien votre grille...

choisissez bien votre grille...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article