Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par NOVIAL INSTITUTE SAS

 

Cela fait longtemps maintenant que vous lisez mes articles en employant certains outils qui parlent de profil psychologique à propos des chefs d’entreprise, des conducteurs ou de personnes publiques. Parmi les profils abordés, il y existe un souvent laissé pour compte mais qui a toute son importance : le « 2 » altruiste de l’énnéagramme, le « saint Bernard » et ses relations voisines ou ses liens en effort ou confort.

Par François CHARLES

Coach, conseil, formateur et auteur en stratégie et management et développement personnel

Grands affectifs, attentionnés et chaleureux, ils ont besoin de bons rapports humains, sont motivés à l'idée de rendre service, aiment venir au secours, porter assistance, voient facilement ce dont l'autre a besoin même quand ils ne le connaissent pas, et trouvent frustrant d'être autant conscient sans pouvoir faire autant qu'ils ne le voudraient. Ils aiment prendre les autres en charge, apprécient qu'on ait besoin d'eux et les relations humaines plus que tout, aiment réconforter les autres, porter assistance, faire passer les besoins des autres avant les leurs, répondre aux désirs des autres et aiment prendre en charge. Ils peuvent être enveloppants, protecteurs, maternant, ont de la peine quand ils sont perçus comme manipulateurs alors qu'ils cherchent à comprendre et aider, ils ont parfois l'impression d'être exploités alors qu'ils ont créé cette dépendance. Il peut s'imaginer que le lien peut être cassé à tout moment et fera tout pour consolider et vérifier de façon permanente la qualité du lien mais ont aussi une capacité d'amnésie.

Le « 2 », est voisin du « 1 » sur la roue, la fourmi perfectionniste et peut donc prendre facilement certains traits. Soigneux et ordonnés, bienveillant, protecteur, aiment que chaque chose soit à sa place, méticuleux, exigeant, "jamais assez", travaillent correctement, ont peur de commettre des erreurs, dotés d'un sens de la morale, ne jugent que par raison ou tord, exigeants, évitent de se mettre en colère et ont besoin d'une cause juste pour canaliser leur colère, collecte facilement un "carnet de timbres" à faire valoir par la suite. Pour eux il existe un code du comportement humain, une morale. Ils ont la correction en haute estime et essaient de vivre en adéquation avec leurs principes. Ils sont déçus pas le manque de respect aux règles et aux croyances. L'imperfection et le manque d'implication maximum les agace. Ils sont considérés comme critiques et exigeants. Ils voient facilement comment les choses pourraient être améliorées et ne peuvent rester indifférents. Il y a conflit entre rigidité et sensibilité d'où une tension y compris musculaire parfois perceptible par les proches. On peut compter sur eux et sur le travail bien fait qui passe généralement avant le plaisir. L'harmonie est très importante. Il faut leur parler avec bienveillance et douceur

Par ailleurs, le 2 est aussi voisin du « 3 », castor battant, mettant tout en œuvre pour réussir. D'apparence heureuse et confiante, ils sont énergiques et efficaces. Gagneurs, acteurs pouvant adapter leur image aux situations et en fonction de l'attente de l'autre, pouvant changer de tenue aussi souvent que possible, fiers de leur réussite, ils recherchent le défi et peuvent être obsédés par la performance. Ils savent motiver les autres et ont à cœur de voir les objectifs atteints. Bons vendeurs, ils mesurent la progression, ont toujours des cartes de visite, perçus comme durs, arrivistes, froids mais peuvent être souples pour un interlocuteur choisi. Ils s'identifient à ce qu'ils font car pensent que la valeur de chacun dépend de ses résultats et du prestige qui en résulte, mettant de côté sentiments et états d'âme. Ils s'arrêtent rarement, aiment aller vite sans gaspiller leur temps et auraient tendance à reprendre en main et à leur charge les projets qui avancent trop lentement à leur goût. Sont organisés, souples, adaptables, ne voient pas les côtés négatifs pour ne pas ressentir le sentiment d'échec, évite de faire les deuils (comme le 7), rebondit rapidement, fait (trop) vite confiance

En situation de domination, le 2 passe en « 8 », le lion. Forts, confiants en leurs moyens, ils savent ce qu'ils veulent et sont directs dans leurs propos, ils aiment contrôler les situations, prendre des initiatives et prendre des décisions rapides. Combatifs, ils apprécient une opposition consistante préférant vous avoir contre eux plutôt que de ne pas savoir où vous situer, respectent la puissance, dirigent et imposent leurs propres règles même si certaines existent, sont parfois excessifs et se voient comme des justiciers protecteurs des faibles avec respect de l'équité. Disposant d'une puissance naturelle, Ils dégagent une énergie puissante, se fraient un chemin par la force, la violence verbale, recherchent souvent la confrontation afin de connaitre les motivations des autres, ils approchent les situations de façon entière : tout ou rien, ils n'ont pas de face cachée et paressent ce qu'ils sont, se mettent facilement en colère mais règlent vite les affaires. Instinctifs, ils passent rapidement de l'intuition à l'action.

Mais, dans la douleur et le doute, le « 2 » passera en « 4 », le perroquet… Originaux, romantiques ayant une forte intensité de sentiments, soucieux de la beauté et de l'esthétique, narcissique, ne vivant pas dans "la vraie vie", recherchent l'intensité et le dramatique, sont hypersensibles aux critiques, ont un côté théâtral, il leur arrive d'envier ce qu'ont les autres, ils se sentent différents, à part, ont parfois le sentiment d'être abandonnés, sont sujets à la déprime. Ils sont attirés par le beau, l'unique, le différent. Ils préfèrent la nostalgie et la mélancolie à la banalité. L'importance qu'ils attribuent aux émotions leur donne une énorme créativité. Sensibles aux émotions, ils ont besoin d'exprimer leurs sentiments et se sentent différents de par cette amplitude. Ils ont besoin de chaleur, d'être écoutés, que l'on prenne du temps pour partager leurs états d'âme et l'intensité de la vie. Idéalistes ils recherchent un sens à l'existence. Ils sont souvent à l'aise et efficaces dans les moments importants de la vie.

Mais attention, tous les « 2 » ne sont pas totalement cela et une personne « 7 » peut aussi avoir du « 2 » en elle. Si vous vous entendez bien avec une personne, c’est surement qu’elle a un lien psychologique fort et étroit avec vous sur l’énnéagramme, « mais pas que » (c’est un code). Mon épisode politico-amoureux avec un profil « 8 » que vous connaissez ainsi qu’une mise en relation avec certains altruistes m’ont éveillé sur certains points. Je vais me livrer à une supervision ouverte. De toute façon je n’ai pas été rémunéré mais chacun appréciera pour le compte de campagne étant donné que j’avais aussi coaché l’équipe... Par ailleurs, je peux aussi me dévoiler et cela pourra sans doute mettre tout le monde d’accord entre mes pairs qui me veulent 1, 3, 6, 7…

On me croit « 1 » car je suis toujours à l’heure, que je remets les tableaux droits et qu’un détail peut m’embarrasser sur le parcours de golf. On me croit 7 car j’ai plein de projets et que je joue aux enfants libre mais en fait je sais les terminer peu à peu, le moment venu, même si cela me pèse car je ne crée plus pendant ce temps. Et plutôt que gouter les bananes et les jeter, je range plutôt les provisions pour mieux les retrouver plus tard donc je reviens sur le 1. Mais le 1 ne peut avoir un parcours professionnel comme le mien car il ne quitte pas par nature. On me croit 3 et parfois 6 comme le kangourou loyal qui protège. Ah oui le fameux 6 qui vit sur ses peur mais heureusement sinon l’espèce humaine n’existerait plus ! Donc plutôt… 6 ou 1 de base même si le 3 reprend le dessus en phase pour avancer sans peur sur des choses dont j’ai la foi. Mais ben entendu que je suis 3 car je fais tout pour y arriver. Ce qui n’est pas vrai. Je reste loyal mais cherche d’autres pistes tout aussi loyales et sait m’effacer sauf… si on revient me chercher quand on a besoin de moi pour ensuite éventuellement me blâmer. Et ma dernière expérience locale m’a fait encore beaucoup de mal. Le coté 3 fait penser au battant qui est une étage aménagé de la PCM et juste au dessus de mon étage parfait (pardon pour les non initiés). Le problème, que dis-je la force, vient du fait que j’ai tellement eu de vies différentes sans être forcément à ma place non plus que je brouille les pistes. Comment allier tout cela ? Que dit l’hyper-matrice transactionnelle ? Le centre de gravité ENFP voire ENTP est voisin du 2, comme du « 9 » modérateur qui confirmerait mon coté extraverti de base, mon cote plutôt parent bienveillant et l’opposé du 2 est bien le 4… et quand je me réfugie dans le travail, je deviens travaillomane et persévérant…. qui sont mes quasi base et phase …

Un indice : j’aime la chose publique, je ne compte pas mes heures, je considère normale la prise de conscience collective, j’ai toujours cherché à être aimé par tout le monde et je me réfugie dans le travail pour m’en sortir et finalement me faire aimer par ce que je fais et non par qui je suis. Mais savez vous que je voulais faire du cinéma, d’ailleurs j’en ai fait mais mes deux rôles dans des films à succès ont été coupés au montage, … J’ai été bénévole national et international à l’Ordre de Malte, j’ai créé une ONG humanitaire, suis président d’associations et suis généralement disponible même si on ne me le demande pas, enfin mois maintenant depuis que j’applique le RPBD sauf que… si je suis sorti de l’administration et si j’ai créé des structures professionnelles et associatives, c’est aussi pour faire avancer les choses si je vois qu’elles n’avancent pas. Et si je me suis remis à faire de la politique technicienne… oups le travaillomane revient, ou plutôt ici le persévérant. Un point est également commun : mon coté créatif et sensible. Donc ? Vous avez trouvé ? Oui : j’ai une légère dominance altruiste 2 tres voyageur 1 et 3 mais aussi 8 et 4 qui n’accepte pas d’être victime quand d’autres le cherchent et qui peut passer en persécuteur « à l’insu de son plein gré ! ». (suite complémentaire sur site personnel)

Le profil psychologique « 2 » de l’altruiste de l’énnéagramme
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article