Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par NOVIAL INSTITUTE SAS - Groupe NOVIAL - NOVIAL CONSULTING

Quelle est donc cette phrase magique nouvellement entrée, mise à toutes les sauces par la génération Y des 20, à 30 ans, qui détruit la relation client sur une note de sinistrose et de maîtrise de la contrainte, comme s’il était toujorus inquiet, plutôt qu’un plaisir à y répondre.

Si la caissière doit me rendre la monnaie sur un gros billet si je n’ai pas fait l’appoint ou si je demande à quelqu’un d’intervenir à ma place, ou si je rends un objet un peu plus tard, je peux m’attendre à entendre « pas de soucis ».

Mais quand mon jeune maire me dit accepter le rendez-vous qu’il me propose en me disant pas de soucis plutôt que c’est entendu, quand mon jeune voisin reconnait qu’il a fait une faute de limite de propriété en me disant pas de soucis plutôt que s’excuser et qui ne comprends pas que je le reprenne, quand la jeune hôtelière me donne ma facture en me disant pas de soucis plutôt qu’avec plaisir etc… je me questionne sur cette phrase passe partout.

Quels sont donc ces soucis potentiels, graves ou bénins qui semblent exister partout ou que les jeunes semblent ou ne pas voir partout ? Peut-être alors veulent-ils les évacuer avant qu’ils vont n’apparaissent mais du coup ne semblent plus finalement l’employer quand il y en a. Ou peut-être pensent-ils que c’est un mot magique pouvant tout résumer ou pouvant éviter d’employer des termes embarrassant comme le fait de s’excuser ou exprimer un plaisir.

Le voilà fourre tout est aussi répandu mais les jeunes n’en n’ont pas forcément ;de monopole. Le voilà des sportifs qui aimeraient bien tout faire partager mais avec difficulté où ceux des scientifiques, militants, ou autres acteurs pensant qui n’y parviennent pas tant ce peut paraître difficile à synthétiser, ordonner, développer ou qu’il y a trop de choses à dire sans savoir ou pouvoir trop les dire. N’oublions pas le voilà qui évite de s’enfermer dans des détails, faire une démonstration, cacher une faille… tiens je te passe le tout.

La reformulation pour incompréhension peut vous faire passer pour agressif, vieux ou incompréhensible voire bizarre mais montre parfois que le jeune

On peut aussi employer ces deux termes avec différents tons qui peuvent signifier des ressentis différents comme pour « bon vent ». Un pas de soucis souriant dira peut-être que ce n’est pas grave ou avec plaisir mais un pas de soucis grimaçant signifiera d’aller vous faire voir ailleurs. Un Voilà un peu traînant dira qu’il y a encore beaucoup de choses à dire et à échanger tandis qu’un voilà sec voudra couper la conversation et la relation.

Voilà, je pourrais écrire encore longtemps notamment pour chercher la cause, le remède s’il en faut un ou un substitut mais si vous avez des suggestions à me proposer…pas de soucis !

FC

fcharles@novialgroup.fr 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article