Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par NOVIAL INSTITUTE SAS


Prédateurs et proie possèdent chacun une botte secrète. Elle
s’illustre généralement par le camouflage ou l’intimidation. Les
oiseaux crachent ou projettent des fientes, la mouflette se dresse
sur ses pattes de devant pour paraître plus imposante, le chat se
hérisse, la grenouille gonfle, le cobra crache son venin, le tatou
se roule en boule comme l’homme et encaisse sans sourciller
(comme l’homme ?), la mangouste danse devant le lapin,
l’envoûte puis passe à l’attaque. Le caméléon, comme beaucoup
d’autres animaux tropicaux, se fond dans la végétation
environnante. Et qui l’eût cru ? le héron pêche en appâtant
avec… du pain ! (Est-ce l’homme qu’il imite ce faisant, ou nous
qui avons tiré parti de notre observation ?)


Enseignement


Chasseur ou chassé peut, voire doit, disposer d’une arme
secrète. L’homme se différentie des animaux par le fait
notamment qu’il a perdu ses défenses naturelles et qu’il utilise
son cerveau et la technologie – ses armes secrètes.
Au sein de l’entreprise et des affaires, l’arme secrète pourra
être le charme, l’arrivée d’un personnage clé de dernière
minute, une carte de négociation insoupçonnée, la façon de
bluffer son adversaire, un magot mis au grand jour, un secret
bien gardé, une clause ou un contrat signé…
L’arme secrète des grands cabinets de conseil est souvent le
support de présentation qui en met plein les yeux. Celle du
politique est la parole. L’arme secrète du vendeur est de laisser
venir le client curieux, exigeant, usant d’une attitude cognitive,
en rodant autour sans le négliger, en ne le laissant jamais
s’échapper et en lui donnant le coup de grâce… des petites
lignes… et de la règle du jeu.
Et vous, quelle est la vôtre ?

Les Fabliaux du Management (Chiron)

François CHARLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article