Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par NOVIAL INSTITUTE SAS

Viens à Jesus ! disait ou dit peut-etre encore Hillary Rodham Clinton (Le choix d'Hillary de Gail Sheehy, Ed Plon 1999) à Bill quand un problème d'addiction pouvait endommager leur couple. Elle le disait afin de rester unis en osmose politique et charnelle qui le sauvait et qui la faisait avancer. Cela ne remplaçait pas les assiettes et les verres cassés mais contribuait à rendre au cerveau une certaine réinitialisation en relation avec le coeur. Hélas, le "Viens à Jésus" n'est pas éternel surtout si la courbe du deuil n'est pas respectée et doit etre renouvelé comme les péchés et les fautes car nous sommeshumains.

Il est plus facile de se reporter et de confier des faiblesses et pechés à DIeu et Jésus que de demander à quelqu'un de raconter ce qui s'est passé... surtout quand on le sait déjà...

L'objectif analysé est à effets multiples

- faire en sorte que Bill se confesse pour mieux lui pardonner en espérant qu'il ne recommencera plus (se pardonner quoi ? lisez donc le livre...)

- faire en sorte de mieux comprendre pourquoi il l'avait fait, de mieux le supporter et de mieux en faire le deuil car elle avait besoin de Bill meme si ce dernier ne lui rendait pas toujours

- échanger les énergies à travers les corps dans un énorme "calin" et un "branchement corporel" pour ne faire plus qu'un comme pour le que j'enseigne au couple cavalier cheval avant de commencer l'épreuve

- mieux partager des émotions sachant que 70% réside surtout dans le perçu et le ressenti plus que dans l'expression (voir l'article sur la ligne de flottaison et la sage des 7 émotions)

- et le guérir comme JESUS guérissait les malades sans forcément parler de miracle

A tritre personnel, quand notre couple politique nous disputions pour x ou y raisons, nous allions nous réfigier dans une église pour faire la paix car l'objectif était de gagner et elle avait besoin de cette énergie. Mais nous allions vraiment à Jesus, juge de paix sauf quand c'était plutot moi qui le disait... Et qu'elle se souvienne que les Clinton n'ont pas toujours gagné au départ et le livre ne dit pass combien de fois Hillary aurait du se confesser

Alors vous aussi, venez à Jesus ! ou à votre Dieu s'il n'est pas le meme et pardonnez le s'il ne détruit pas d'un coup le mal que nous ne voulez plus voir ou ... faire voir et prenez en surtout à votre cerveau et votre personnalité

En entreprise, quand aimeriez le faire ? N'hésitez pas non plus à remplacer le calin corporel par un autre geste du moment où vous partagez vos émotions car le calin découvert furtivement peut donner d'autres explications, voire en cacher un autre....

et comme disait ma maman : aide-toi et le ciel t'aidera !

FC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article